lundi 20 avril 2015

Carte et poème amour triste et souffrance


Aimer à en mourir
"Désolé.
Je n’avais jamais rêvé de pouvoir aimer quelqu’un comme toi.
Je te maudis presque pour m’avoir fait rêver de toi. Je te jure, j’ai tout fait pour l’empêcher. Mais rien n’y fait, je ne contrôle plus rien. J’aurais aimé pouvoir tout simplement t’oublier. Mais rien n’y fait, tu occupes la totalité de mon volume crânien. J’ai essayé de tout te dire. Mais rien n’y fait, ton rire me paralyse,
Ton sourire me neutralise et ton regard m’achève. Je me suis battu pour ne pas que ça empire. Mais rien n’y fait, l’idée de te perdre me perce comme un glaive. J’aurais aimé t’écrire le plus beau des poèmes,
Puis construire un empire rien que pour ton sourire,
Devenir le soleil pour sécher tes sanglots,
me battre pour rendre tes jours plus beaux.
Tous les chemins mènent à tes yeux et je ne peux plus les affronter, Quand je me suis rendu compte qu’il était trop tard j’aurais voulu mourir. Mais rien n’y fait, la vie continue et moi je saigne encore. Même  le rêveur qui essaye  de t’oublier dans un dernier sanglot

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire