dimanche 10 août 2014

Carte et texte pour un deuil, un décès la perte d'un être cher





Mon Ange
Qu’il est dur d’accepter que tu sois parti,
Dans ces nuages blancs mordorés de lumière.
Quand ta vie a cessé au milieu de la nuit,
Sur mon cœur déchiré, les vagues de la mer.

Mon âme en dérive les larmes plein les yeux,
Je repense à ton rire qui lézarde mon cœur.
Et tes sanglots glacés traversent langoureux,
Le silence mon enfant, plus aucune lueur.

On me dit d’oublier cette lourde tristesse,
Que le temps adoucit les tourments du passé.
Sans toi mon amour,
inlassable détresse,
Mais tu seras un ange d’un monde étoilé.

Qu’il est dur de se dire
 que la vie suit son cours,
Sans ton visage d’or
et tes yeux de diamant.
Et de croire qu’enfin
 on dira pour toujours,
Que tu es une étoile
 dans le firmament.



Merci
Merci pour toute ta vie qui a marqué la mienne,
Merci pour tout ce que tu m’as apporté de beau et de grand,
Merci pour tous tes gestes offerts et tes paroles données,
Merci pour tout ton amour à jamais inscrit dans mon cœur,
Merci pour la lumière de ton visage et la clarté de ton regard,
Merci pour tout ce que j’ai pu lire au fond de tes yeux,
Merci pour les chemins parcourus, ensemble, parfois rudes et fatigants,
Mais que nous avons eu le bonheur de vivre ensemble,
Merci pour ton travail, ta patience et ton courage,
Merci pour tes rires et tes larmes,
Merci pour tes hésitations et les peurs,
Pour tes doutes et tes erreurs,
C’est cela aussi qui fait partie d’une vie.
Ta place est irrémédiablement vide, et ton absence fait mal,
Tu me manques aujourd’hui et tu me manqueras encore demain.
Merci de me donner le courage d’avancer encore
Vers Celui qui m’attend sur l’autre rive,
 Là où maintenant tu connais, La Paix, l’Amour et la Joie.



A toi
A toi qui as perdu un être qui t'était cher,
Retiens les souvenirs qui t'ont tant fait frémir,
Tu déplores ta tristesse, tu maudis l'éphémère,
Tu rêves de sa main pour pouvoir la tenir,

Il entame une autre ère comme on joue un prélude,
Regarde autour de toi même si tu ne le vois pas,
Offre-lui quelques mots malgré les habitudes,
Ressens donc sa présence car son âme est vers toi,

Les ailes lui ont poussé, il est devenu ange,
Bien heureux et posé il guidera tes pas,
Il veut te sentir bien, que surtout rien ne change,
La mort des âmes n'est pas, écoute le tout bas,

Il viendra te trouver sous forme déguisée,
Et malgré son absence, il va te soutenir,
Il te lance un message, celui de continuer,
Sur le chemin de la vie il veut te voir sourire..



Tu me manques

Tu manques tant
Chaque matin, chaque soir
Chaque soir, chaque matin
A toutes heures
Entretemps
A chaque souffle
A tous ces battements de cœur
Vides.

Ce n’est pas qu’il n’ y aurait plus de joies,
Plus de devoirs, plus de buts
Plus de sens, plus de chemins
Ce n’est pas ainsi.

C’est seulement,
Que tu manques
Tant
Chaque matin, chaque soir,
Chaque soir, chaque matin
A toutes heures

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire