mardi 1 novembre 2011

Poème d'amour, Coup de foudre

Cupidon


Je ne cessais de te regarder
Mais je n'osais pas venir te parler
Vers moi tu t'es avancée
Dans les yeux je t'ai fixé
Médusé sans voix je suis resté
A ce moment j'ai réalisé
Que le coup de foudre m'avait touché
Tu avais compris que j' étais charmé
Ton visage s'est illuminé
Ta main dans la mienne tu as posée
dans mes bras tu t'es retrouvée
 Mon visage tu n'a plus quitté
Tout doucement tes lèvres se sont rapprochées
Tes yeux se sont fermés
Et tu a fini par m'embrasser
 Depuis ce jour on s'est aimer
Jamais plus je ne veux te laisser
Car je t'aime et tu le sais
Tu es la femme de ma vie tu me fais rêver.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire