mardi 1 novembre 2011

Apprends-moi à t oublier



 Si jamais tu te reconnais
Viens te blottir au creux de ma chanson
Je l'ai laissée là, où tu étais,
Dans mon désir, dans ma passion.

Tu es ma petite musique de nuit,
Je fais des rêves sur l'oreiller.
Réveille-moi, je t'en prie
Apprends-moi à t'oublier.

 Je ne suis pas dans ta lumière,
Tu me vois, mais tu ne me regardes pas.
Je t'aime depuis hier,
Mais tu ne t'en souviens pas.

Je te parle, mais tu ne m'entends pas.
Mon amour a trop de maux, pour trouver les paroles
Tu es cet oiseau bleu qui arrête mon pas,
Je me cache derrière le vent, j’ai peur que tu t'envoles

Tu es là-bas, de l'autre côté du rivage,
Inaccessible, il y a trop de monde entre nous.
Le livre dont j'ai envie de dévorer les pages,
Me conte l'histoire d'un amour fou.

 Je t'aime trop pour te le dire.
Pour ton cœur, je serai toujours cet étranger,
Je ne suis même pas dans ton avenir,
Je reste celui qui passe, sans oser rentrer.



Claude BAILLY

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire