dimanche 30 octobre 2011

Poéme triste d'amour et désespoir Souffrance et desespoir



Tu ne voulais pas me faire souffrir et j'agonise.
 Presque jusqu'à la mort, je t'aime encore.
 J’ai envie de te supplier de revenir
. Revenir pour me parler, pour m'expliquer.
 Je ne comprends pas. Je n'ai rien vu venir
. Je voulais te parler. Je n'en ai pas eu le temps.
Tu aurais du en discuter avec moi.
 Ne pas décider cela seul.
 Es-tu sure de le vouloir? Sans-doute...
 Je ne dois pas espérer un retour. C'est inutile.
 Plus d'espoir. As-tu douté? Je ne sais plus.
Je n'arrive pas à comprendre. Je pensais que tu m'aimais.
 J'avais réussi à m'en convaincre. Et tu es parti.
Tu m'as laissé là, comme ça. Seule.
Pour ne pas me faire souffrir.
Et ma douleur est énorme.
 L'incompréhension immense.
Je pleure toujours. Chaque jour. Chaque nuit.
Mes pensées sont obnubilées par toi.
 Par ton corps, ton regard, ton sourire.
Rien ne peut les effacer. Je t'aime encore
. Peut-être pour toujours. Tu m'avais promis
. Je ne sais plus. Mes pensées s'embrouillent.
 Je voudrais faire quelque chose. C'est impossible.
 Impuissante. Voilà ce que je suis.
 Impuissante face à la fatalité.
Je ne peux pas te parler. Je ne peux rien te demander.
 Je ne peux rien faire pour savoir car je ne peux pas te parler.
 Je ne sais pas te parler, je ne peux, je ne peux…

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire