jeudi 15 septembre 2011

Poème d'amour, Femme



Devenir femme
L'espoir qui nous fait vivre
L'amour qui nous rend ivre
Comme la danse d'un navire
Les yeux qui nous chavirent
Dans un sublime délire

Des mains
Contre tes mains
Jusqu'au petit matin
L'aurore d'un demain
Pour un amour sans fin

Un jour tu trouveras
Au bout de tes dix doigts
L'amour calqué pour toi
Le ciel s'embrasera
De ces milliers d'étoiles
Qui tomberont le voile
De ton passé de femme

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire