dimanche 4 septembre 2011

Poème d'amour triste Cris d'amour



Je n'écoute personne,
Seule, la vie m'abandonne,
La sonnerie rapide du téléphone,
Le doux son de ta voix,
Rien ne résonne en moi,
Car j'ai faim, oui j'ai faim de toi.
Rassurée parfois,
D'une chaleur et d'une musique,
C'est tellement pathétique.
Cette peluche dans mes bras,
Ta présence magique,
N'est qu'une absence de vrai,
Tout cela ne naitra jamais.
Tes rires aux éclats,
Oubliés sous les rêves délicats,
Ne veulent pas de mes sourires,
Ecrire et écrire,
Je ne fais que cela.
Mon cœur accroché à l'épine,
Les pleurs coulant comme l'encre de chine,
Viennent me crier ton absence,
La musique reprend donc en cadence.
Le cerveau joue une mélodie mélancolique,
Le cœur bat un rythme lent,
Une douce mais étrange musique,
Qui me fait perdre mon temps.
Es-tu sure de vouloir mon bonheur?
Moi je ne semble pas vouloir le tiens,
Noie toi régulièrement sous mes pleurs,
Mais comble moi, car j'ai faim.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire