mercredi 17 août 2011

Je voudrais de revoir

J’ai pensé qu’il était vraiment gentil de me donner ton adresse e-mail afin que je puisse t’envoyer un petit message. Ce n’est pas grand chose, mais c’est sympa…
Et bien que je te connais si peu (après tout, nous avons seulement discuté ce jour-là),  je n’ai pas peur de dire que tu es une personne particulière.
Je suis curieuse : tu es gentil, intelligent, éduqué et élégant, en plus de cela, comment se fait il que tu sois beau et attirant ? Je dis bien: tu es vraiment étonnant, et la façon dont tu bouges quand tu marches m’a vraiment envoutée.


Ce que je vais dire n’est pas un blasphème. Je respecte toutes les choses de Dieu mais je crois qu’il a dû esquisser une race humaine toute entière, s’entrainer sur de nombreux brouillons, avant de te faire toi. Quand il a trouvé la formule l’amenant à ta tes traits si fins, avec sa grosse voix céleste il a dit: «Parle! »
Le point le plus impressionnant de cette histoire est que, depuis lors, tes mots étaient sans doute devenus forts et touchants. Tes paroles étaient aussi profondes que l’océan.
La simple pensée que tu me chuchotes des choses tendres sucrées ou même de petites choses sales dans mon oreille suffit à me rendre folle. Écoute, je suis désolée ça va peut être un peu vite, mais je tiens à te revoir. Et encore te revoir. J’espère bientôt. Appelle-moi ou envoie-moi une réponse.
Un baiser !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire